Un peu de tout et de tout un peu

Un peu de tout et de tout un peu

A propos du prince Philip

En écoutant les différents hommages rendus au prince Philippe d'Angleterre, on entend toujours la même réflexion : en épousant la reine Elizabeth II, il a dû renoncer à son nom qu'il n'a pas pu donner à ses enfants, sa nationalité, sa carrière sans parler de sa religion. Je ne doute pas que ces sacrifices ont dû lui être pénibles. Mais il ne vient à personne l'idée de souligner que les sacrifices consentis par ce prince sont ceux auxquels ont consenti non seulement toutes les épouses de roi mais finalement toutes les femmes lorsqu'elles se mariaient. A son mariage, une femme prenait le nom et la nationalité de son mari, ne pouvait pas donner son nom à ses enfants et combien de femmes n'ont-elles pas sacrifié leur carrière pour élever leurs enfants et permettre celle de leur mari ? Pour citer un exemple : combien de femmes diplômées ayant épousé un médecin ne sont-elles pas devenues le conjoint aidant de leur époux ? Alors que la situation inverse pour peu qu'elle existe est sûrement exceptionnelle ! Et notre reine Mathilde, diplômée en logopédie et psychologie ne peut plus exercer sa profession...

Les princes consorts vivent en fait ce que les femmes ont vécu et vivent encore... et même s'ils sont princes ça n'a rien d'enviable !

 



11/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres