Un peu de tout et de tout un peu

Un peu de tout et de tout un peu

Une déception

J'ai acheté le livre La vraie vie d'Adeline Dieudonné au vu des critiques dithyrambiques à propos de ce roman. Mais  j'aurais  dû me méfier. Après l'avoir lu, je dois dire que j'ai vraiment beaucoup de mal à comprendre l'engouement qu'il a suscité.   Il se lit rapidement car il est bien écrit, le style est simple et fluide, le vocabulaire bien choisi. La forme est donc de bonne qualité. En revanche en ce qui concerne le fond,  j'ai envie de dire comme Talleyrand que tout ce qui est excessif est insignifiant. Et on est bien dans l'excès. Une famille des plus toxiques : un père violent et sadique, chasseur qui collectionne dans une pièce de la maison ses trophées de chasse, une mère tellement écrasée par la violence de son conjoint qu'elle en devient presqu'inconsistante au point que sa fille (la narratrice) l'appelle l'amibe, la fille (dont on ne connaît pas le nom) et son petit frère Gilles. Les deux enfants ont une relation particulièrement fusionnelle.  Bref un climat déjà malsain au début, mais curieusement ces deux enfants semblent s'accommoder de ce climat de violence domestique.  Et puis un siphon de crème fraîche qui explose entre les mains de leur glacier va faire perdre son sourire au petit Gilles qui trouve refuge auprès d'une hyène tuée par son père et conservée dans la chambre aux cadavres. Pour sauver Gilles, sa soeur décide de fabriquer une machine à remonter le temps pour revenir avant l'événement traumatisant. En fait ce livre ce résume  à un catalogue d'horreurs et de violences avec des déluges d'hémoglobine et un épisode d'un sadisme inouï  jusqu'au dénouement final prévisible mais qui est présenté comme un happy end, ce qui est assez aberrant d'un point de vue psychologique. Aucune lueur d'espoir, seule la violence est la réponse apportée par  l'auteur pour résoudre et sortir du cercle de la violence familiale. Un livre coup de poing lit-on sur la 4e de couverture, mais à quoi sert ce coup de poing ?

Bref, j'ose aller à contre-courant et dire  que je ne vois  rien de fort, ni de nouveau , ni de génial dans ce livre qui m'a profondément déçue.  Le sujet de la violence familiale mérite d'être traité de manière plus nuancée et plus  sensible, sans sombrer dans le spectaculaire  et  la  caricature.

 



30/01/2019
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres